Qu’est-ce que le capital soleil et comment le préserver ?

Conseils
Se lit en 3 min
vous aimez ? partagez !

Connaître sa peau et limiter les heures d’exposition au soleil, deux éléments essentiels pour préserver son capital soleil et prévenir les risques de cancer cutané 

Qu'est-ce que le capital soleil et comment le préserver ?

Qu’est-ce que le capital soleil  

Difficilement quantifiable et mesurable, le capital soleil dépend des individus et est acquis à la naissance. Selon la définition du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), le capital soleil est l’ensemble des moyens de défense de la peau contre les effets néfastes du soleilIl est non-renouvelable et dépend du phototype de chaque individu qui réagira différemment aux expositions plus ou moins intensives au soleil. 

Comment connaître son phototype ? 

Les dermatologues recensent six phototypes différents correspondant chacun à un type de peau. Les plus fragiles sont les personnes du phototype I, avec des cheveux roux et la peau très claire. Ils sont suivis par les blonds et les châtains qui correspondent aux phototypes II et III. Tous trois onune peau plus sensible aux rayons UV et sont sujets aux coups de soleilSi les trois phototypes suivants, correspondant aux peaux mates à foncées, sont beaucoup mieux protégés, ils sont eux aussi susceptibles de développer un cancer de la peau.  

 

Exposition au soleil trop intensive, comment la détecter ?  

Lorsque le capital soleil est entamé, des taches pigmentaires brunes apparaissent sur les zones les plus exposées (visage, dos des mains, décolleté, épaules…)Des taches blanches peuvent également survenir après ucoup de soleil, signe que le taux de mélanine de la peau commencé à bien diminuerEn cas de lésion suspecte ou de grain de beauté qui change d’apparence ou de couleur, il est recommandé de consulter un dermatologue.  

Quels sont les risques lorsque le capital soleil est entamé ? 

Les coups de soleil épuisent les cellules de l’épiderme, notamment lorsque les expositions sont répétées depuis l’enfance. Les dermatologues constatent ainsi que leurs patients, âgés d’une trentaine d’années, sont de plus en plus touchés par les kératoses actiniques. Ces petites croûtes roses et rugueuses localisées, qui étaient auparavant observées chez les personnes âgées, apparaissent désormais sur leur front, leur nez ou leurs oreilles. Ces lésions, caractéristiques d’un capital soleil entamé, peuvent être le point de départ d’un carcinome, un cancer dû à la prolifération anarchique des kératinocytes, les cellules qui constituent l’épiderme. Plus rares, les mélanomes peuvent également se développer, notamment chez les personnes ayant eu de nombreux coups de soleil durant l’enfance.  

 

Quelle protection solaire pour préserver son capital soleil ? 

Les crèmes solaires dotées d’un fort indice (SPF 50+) sont particulièrement recommandées. L‘indice 50 d’une crème solaire permet de reculer de 50 fois la dose d’UVB que la peau peut recevoir avant l’apparition du coup de soleilCela signifie qu’une peau protégée par un indice 50 mettra 50 minutes pour attraper un coup de soleil alors qu’une peau sans protection sera touchée en 10 minutes. Le bon geste est donc dappliquer régulièrement de la crème solaire avant et pendant chaque exposition.  

Articles les plus lus

Rejoignez notre communauté sur Instagram