Vous en rêvez ? Voilà où les trouver…

Vous lisez actuellement : Détox digitale : 24 h de diète numérique
Détox digitale : 24 h de diète numérique

Détox digitale : 24 h de diète numérique

Vivre mieux
Se lit en 2 min
Détox digitale : 24 h de diète numérique
Accro aux mails, notifications, fils d’infos, vidéos ? Bonne nouvelle : une petite diète numérique permet de lutter contre les méfaits de l’hyperconnection. Mode d’emploi pour vivre 24 heures de détox digitale.
vous aimez ? partagez !

Deux mails à forwarder, une petite virée sur un site, une vidéo sur Facebook, quelques minutes sur Instagram, un dernier tour sur Twitter, avant de regarder à nouveau ses mails… L’hyperconnexion guette aujourd’hui bon nombre d’individus : en moyenne, un cadre reçoit 50 mails par jour au bureau, 70% des Français vérifient leur messagerie toutes les 5 minutes, 78% se connectent avant de dormir, et à peine moins au réveil (source : Le Monde).

Êtes-vous atteint du syndrome FOMO ?

Pour savoir si vous faites partie des intoxiqués, le test est simple : pourriez-vous laisser tomber votre smartphone pendant une journée, en dehors des vacances ? Si le délaisser serait l’équivalent de perdre un bras, vous êtes atteints du syndrome FOMO, pour Fear Of Missing Out, soit la peur de manquer une info sur internet et particulièrement sur les réseaux sociaux. Et si vous tentiez la digital detox ?

Mode d’emploi

Outre le fait de gagner de gagner un temps précieux, cette diète numérique de 24 heures permet de faire baisser le stress, favoriser la créativité, et de laisser son rythme biologique fonctionner naturellement. Mode d’emploi pour abandonner ses compagnons électroniques :

    • Choisissez d’abord le bon jour : le week-end ou un jour off spécialement consacré à l’expérience, et ce, dans votre cadre de vie habituel.
    • Préparez des messages sur votre répondeur et boîte mail, destinés à vos proches et milliers d’interlocuteurs virtuels. Qu’ils ne comptent pas sur vous le jour J, c’est dit.
    • La veille, avant de vous coucher, éteignez tous les écrans et planquez téléphone, ordinateur, tablettes et autres écrans. Loin des yeux loin du cœur.
    • Le jour J, éprouvez les technologies d’un monde où le numérique n’existait pas : le bon vieux plan de Paris plutôt que le GPS, la radio plutôt que Twitter, le morpion plutôt que Candy Crush, en vous épargnant tout de même le Quid ou le fax.
    • Goûtez à des activités solo inhabituelles puisque vous en avez le temps : lire plus de deux pages d’un livre, vous balader au delà du coin de la rue, prendre un vrai bain, courir dans le parc d’à côté, faire un coloriage, aller au musée, au ciné, au café…

     

    À long terme

    Et si ce retour vers le passé a été concluant, rien n’interdit de fixer des règles à long terme : oublier sciemment son ordinateur au bureau, faire sa pause café sans Facebook, ne pas lire ses mails pendant le week-end, interdire les téléphones dans la chambre…

Articles les plus lus

Rejoignez notre communauté sur Instagram