Pourquoi et comment bien hydrater ses lèvres ?

Conseils
Se lit en 3 min
Desséchées, les lèvres piquent, tirent, et peuvent se fendiller. Les garder douces et fraîches passe avant tout par une bonne hydratation.
vous aimez ? partagez !
  • Boire beaucoup d’eau : l’hydratation des lèvres, de la peau, des cheveux… passe avant tout par l’hydratation du corps.
  • Éviter le rouge à lèvre de mauvaise qualité : privilégier les rouges à lèvres gras préserve la barrière protectrice des lèvres contre l’assèchement.
  • Exfolier les lèvres : exfolier au moins une fois par semaine, à l’aide d’un soin gommant à grain fin. Un soin doux pour le visage peut convenir mais il est conseillé d’utiliser un soin spécifique pour la bouche.
  • Protéger la bouche : tous les jours et particulièrement lorsque l’air est sec, qu’il y a du vent ou qu’il fait très froid, avec un baume hydratant et protecteur.

Pourquoi prendre soin de ses lèvres ?

Très exposées car toujours à découvert et en relief, les lèvres sont les premières victimes des agressions extérieures. De multiples causes sont responsables de lèvres gercées mais, en hiver, ce sont le vent, les températures négatives, le chauffage et l’air sec qui les fragilisent. Si les lèvres sont si sensibles, c’est parce que la peau qui les recouvre est particulièrement fragile. Cinq fois plus fine que celle du reste du visage, elle est dépourvue de couche cornée, de glandes sébacées et sudoripares, et ne produit donc ni sébum ni sueur. Sans ces protections naturelles, les lèvres peuvent rapidement devenir rêches et sèches.

Lèvres desséchées, quelles complications ?

Le dessèchement des lèvres provoque une sensation d’inconfort, des picotements et des tiraillements, notamment lorsqu’il s’agit de parler, manger ou bâiller. Des petits morceaux de peau peuvent se détacher, et en cas de sécheresse intense, des gerçures, fissures ou crevasses peuvent également survenir. La peau se déchire, se craquèle, saigne et forme des fentes douloureuses, souvent au milieu de la lèvre inférieure ou à la commissure. Mal soignées, ces lésions sont propices à la prolifération de bactéries comme l’herpès.

La bonne habitude : hydrater ses lèvres

Pour éviter les lèvres desséchées, une seule solution : l’hydratation. Avant toute chose, il convient de bien s’hydrater en buvant beaucoup d’eau. Ensuite, l’utilisation régulière, mais sans excès, d’un baume adapté est recommandé, et cela même avant de mettre du rouge à lèvre. En effet, il limite l’évaporation hydrique en déposant un film protecteur sur les lèvres, tout en les hydratant en profondeur. Un baume efficace doit contenir un agent hydratant (beurre de karité, huile d’amande douce ou encore aloe vera), un agent occlusif (cire d’abeilles), et un agent cicatrisant comme la vitamine E, souvent présent sous forme de tocophérol. En montagne, il faut opter pour un baume protecteur avec un indice de protection UV en évitant les baumes parfumés et le menthol, qui ont tendance à assécher.

Quels soins si les lèvres sont déjà abîmées ?

Si la bouche est déjà fragilisée, il faut éviter de mordiller les lèvres, d’arracher les petites peaux et de les humidifier avec la langue. La salive peut en effet les soulager instantanément mais les enzymes qu’elle contient, qui aident à la digestion, déshydratent les tissus. Le problème ne serait alors qu’amplifié ! La guérison de lèvres gercées, fendillées ou fissurées, nécessite aussi l’application de baume en couche épaisse. Ce soin répété, y compris la nuit, devrait suffire pour que tout rentre dans l’ordre. Si aucune amélioration n’est constatée dans les 15 jours, mieux vaut consulter un médecin. C’est peut-être le signe d’une allergie au baume à lèvres, au rouge à lèvres ou à un des composants du dentifrice utilisé. Même conseil si la crevasse au coin des lèvres s’accompagne de traces blanchâtres, qui peut être le symptôme d’une mycose : candidose buccale, perlèche ou muguet.

Articles les plus lus

Rejoignez notre communauté sur Instagram