La peau de l’enfant et le grand froid

Conseils
Se lit en 2 min
La peau de l’enfant et le grand froid
Puisque nous sommes définitivement entrés dans une période hivernale, nous vous rappelons quelques règles et points de vigilance en ce qui concerne les enfants et leur peau. Moins conscients des risques liés au froid, ils y sont pourtant plus sensibles. Prudence.
vous aimez ? partagez !

Les extrémités plus facilement attaquées par le froid

Peau tiraillée, rougeurs, mains sèches et lèvres abîmées, voici un quatuor que les parents connaissent généralement bien en temps de grand froid. Car l’épiderme de l’enfant, plus fragile et plus fin que celui de l’adulte,  répond davantage aux signes du froid. Et les extrémités sont évidemment les premières touchées.

Hydrater et protéger

Comme pour l’adulte, il convient d’hydrater quotidiennement la peau. Sans cela, des dartres, plaques rouges et petites rugosités pourraient apparaitre sur le visage. Si l’enfant est très exposé au froid, réitérez plusieurs fois ce geste dans la journée.

Pour les lèvres, l’application d’un baume protecteur (il en existe des parfumés qui plaisent davantage aux enfants) ou d’une crème hydratante fera l’affaire. N’hésitez pas à « déborder » légèrement autour de la bouche pour bien protéger l’ensemble, car la salive ou le nez qui coule rendent la zone encore plus exposée.

Enfin, même consigne pour les mains que vous hydraterez abondamment pour éviter les gerçures, crevasses et sécheresses.

Bien se couvrir pour sortir

La meilleure protection face au froid reste évidemment les vêtements. En plus des chaussettes, sous-pulls, pulls et manteaux de circonstance, ajoutez les indispensables gants pour les mains, bonnets pour la tête et les oreilles et écharpe pour le cou. Notez également que les nouveaux-nés et nourrissons perdent énormément de chaleur par la tête et qu’il faut donc s’assurer régulièrement du bon niveau de température de ceux-ci.

Lavez modérément… et hydratez encore !

Pendant les bains ou les douches, le contact prolongé avec une eau trop chaude va fragiliser les vaisseaux. De même, les savons et gels douche vont avoir tendance à détruire le film hydrolipidique… Et donc avoir l’effet inverse que celui attendu.

Enfin, n’oubliez pas que même protégée par d’épaisses couches de vêtements, la peau exprime toujours le besoin d’être nourrie et hydratée par des crèmes très onctueuses, car surprotégée, exposée aux frottements des vêtements, elle en devient étouffée et desséchée selon les endroits. A surveiller régulièrement, donc.

Articles les plus lus

Rejoignez notre communauté sur Instagram