Dartre sur le visage : que faire ?

Soin de la peau
Se lit en 3 min

Dartre sur le visage : que faire ?

Bénignes mais inesthétiques, les dartres sur le visage doivent être traitées rapidement pour éviter toute marque ou risque de récidive. Ces soins passent avant tout par une bonne hydratation...
vous aimez ? partagez !
  1. Petites desquamations sur le visage ou d’autres parties du corps : la peau se détache par endroit et est sèche au touché.
  2. Elles sont d’abord roses avant de devenir blanches, attention lorsqu’elles deviennent blanches il faut agir vite pour éviter l’hypopigmentation (diminution de la coloration habituelle de la peau).
  3. Les dartres sont des plaques rondes, qui mesurent entre 0.5 cm et 2 cm.

Bénignes mais inesthétiques, les dartres sur le visage doivent être traitées rapidement pour éviter toute marque ou risque de récidive. Ces soins passent avant tout par une bonne hydratation de la peau.

Dartres : qu’est-ce que c’est ?

Desquamations de la peau dues à une sécheresse cutanée, les dartres forment des petites plaques arrondies sur le visage, notamment sur les joues et autour de la bouche. D’abord légèrement rosées et rugueuses, les lésions évoluent vers la formation de tâches lisses, plus claires que le reste de l’épiderme : la peau, en se reconstituant, perd de la mélatonine et se dépigmente. Leur disparition, surtout sur peau mate, peut prendre plusieurs mois.

Qui est concerné ?

Fréquentes chez les enfants, dont les glandes sébacées ne fonctionnent pas encore correctement, les dartres peuvent aussi concerner les adultes et d’autres parties du corps, comme l’extérieur des bras et des cuisses. Les dartres seraient une forme mineure d’eczéma, et les personnes ayant des antécédents de dermatite atopique y sont particulièrement exposées. Mais contrairement à l’eczéma, les dartres ne démangent pas ou très modérément, et ne présentent pas de vésicules (lésion non inflammatoire de la peau).

Dartres, quand et pourquoi ?

Deux périodes sont particulièrement propices à l’apparition de dartres : l’hiver, en raison du froid et de l’air vif qui accentuent la sécheresse cutanée, et la fin d’été, période où sous l’effet du soleil, le renouvellement des cellules de l’épiderme s’accélère. Elles sont aussi favorisées par toutes les autres sources d’agression, qui fragilisent la couche protectrice de la peau du visage : pollution, eau calcaire ou de mer, certains produits cosmétiques…

Comment les soigner ?

En cas d’apparition de dartres, il faut agir vite. L’enjeu est de limiter la durée de la phase inflammatoire, lorsque les plaques sont rosées et sèches : plus elle sera courte, moins la tache blanche sera visible. Pour accélérer la réparation de l’épiderme, il convient de nettoyer le visage à l’eau thermale, riche en oligo-éléments, puis d’appliquer une crème de soin hydratante et relipidante à base d’acide hyaluronique et contenant des agents filmogènes, qui limitent l’évaporation de l’eau cutanée. Un masque nourrissant au coucher favorisera aussi la réhydratation de la peau durant la nuit.

Les lésions disparues, il est indispensable de protéger la peau avec une crème solaire à indice élevé, pour éviter l’apparition de tâches plus claires et conserver un teint homogène.

Comment prévenir les récidives ?

Les dartres sont propices aux récidives. L’utilisation régulière d’une crème hydratante hypoallergénique permettra de les prévenir en renforçant la barrière cutanée. Pour éviter un nouvel assèchement de l’épiderme, il convient aussi de privilégier les produits nettoyants doux et neutres, un rinçage du visage à l’eau thermale et un séchage en tamponnant. Et même si la tentation d’éliminer les peaux mortes est grande, il faut limiter les soins abrasifs comme les gommages ou crèmes exfoliantes. Un démaquillage soigné, chaque soir, permettra aussi à la peau de bien respirer.

Articles les plus lus